L’association SOS Africa

L’association "SOS Africa" a été créée au début de l'année 2013 pour soutenir une mission catholique de la Fraternité Saint Pie X composée d'un prêtre nigérian et de deux missionnaires français dans le Sud du Nigéria. Le sigle "SOS" qui signifie littéralement "Save Our Souls" c'est à dire "Sauvez nos âmes" résume bien cet enjeu matériel au service de la cause spirituelle au sein de cette oeuvre africaine. 

Vous découvrirez sur ce site le contexte de cette mission nigériane et l'investissement au quotidien de ces prêtres dans des conditions matérielles très précaires. 

Nous profitons de ce tour d’horizon pour faire appel à votre générosité : par la prière tout d’abord en récitant une dizaine de votre chapelet à l’intention de ces missionnaires. Vous pouvez également les aider matériellement et financièrement en donnant de votre temps au service de l’association et/ou en faisant un don pour les soutenir. Les projets sont ambitieux et nombreux : travaux divers, achat d’un plus grand terrain, voiture 4X4... Soyez par avance remerciés de votre aide et prions l’archange Saint Michel, patron de cette mission, de veiller sur eux et sur le Nigeria.

Le dernier bulletin : 

 

team

Visite Terrain

team

Port Hacourt

team

Servants de messe

team

Visite Terrain

team

Visite fidèles

team

Visite Mgr Fellay

team

Un baptême

team

Un mariage

Sainte Patience ! « Le propriétaire a vendu le terrain deux fois »

Sainte Patience ! « Le propriétaire a vendu le terrain deux fois » : anecdote de la mission sur l’achat du terrain !

#sosmissionafrica #ludanslebulletin8 #insolite

Jeudi 20 août, le Père Peter est convoqué à la EFCC (Economical and Financial Crimes Comission). Il y va avec un fidèle. Là l’officier leur dit que quelqu’un nous accuse d’occuper son terrain (les fameux 2 plots que l’ancien propriétaire a vendus deux fois: à nous et à une autre personne). Nous essayons d’expliquer et quand l’officier comprend que le propriétaire a vendu deux fois, il est furieux contre lui. « Le propriétaire a vendu le terrain deux fois » Nous repartons chercher la copie des documents pendant qu’il convoque l’ex-propriétaire. Confronté à nous, ce dernier explique, en regardant tout le monde droit dans les yeux, qu’il nous avait prévenus que 2 plots n’étaient plus à vendre!

Mais heureusement, les papiers de la vente précisent bien les 31 plots achetés incluant ceux-ci (après que nous l’ayons fait corriger par l’avocat, le jour de l’achat à la dernière minute). Le propriétaire est en mauvaise posture: c’est un crime de vendre deux fois le même terrain. Mais alors l’officier sort parler en tête-à-tête avec lui puis avec le fidèle. « Il faudrait payer 10 millions de nairas au propriétaire » Enfin il appelle le Père Peter et lui explique que soit nous continuons la procédure et ça va en justice avec tous les frais et tout le temps perdus, soit ils peuvent l’obliger à ce que nous ne soyons plus embêtés mais il faudrait payer 10millions de nairas au propriétaire!

Le Père Peter comprend que ce dernier a dû leur en proposer un bon petit pourcentage, d’autant qu’est impliqué, avec le propriétaire, un de ses débiteurs, ami de l’officier (lui-même nous en avait imprudemment parlé auparavant). Le Père Peter revient furieux. Heureusement les avocats nous conseillent de ne rien entreprendre, puisque nous sommes dans notre bon droit. Mais le problème n’est toujours pas résolu et nous allons bientôt devoir commencer les travaux. Une intention de prière supplémentaire !